Astuces, Cuisine

Comment conserver mes aliments avec le Zéro Déchet ?

Savoir conserver des repas et aliments frais, est une connaissance à avoir lorsqu’on se lance dans le zéro déchet. L’une des clefs du Zéro Déchet c’est l’organisation surtout pour la préparation des repas !

1/ Cuisiner en mode Zéro Déchet

Lorsqu’on se lance dans le zéro déchet, on se rend vite compte que la pièce qui génère le plus de déchets est la cuisine. Pour les éviter, il faut donc acheter des matières brutes, en vrac de préférence, de saison et BIO. Ensuite, il faut cuisiner ces matières premières. Cela évite non seulement des déchets mais aussi d’ingérer des ingrédients parfois douteux ou dangereux.

Pour vous faciliter la tâche, nous vous recommandons de noter vos menus à l’avance sur un planning effaçable.

Cependant, quand on travaille, il est parfois difficile de cuisiner tous les soirs. Donc, la solution est de préparer à l’avance et de conserver ces préparations. Cela a même un nom: le batch cooking.

Jusqu’à maintenant, le conseil était de les congeler.

2/ La congélation

La congélation est une technique qui consiste à abaisser lentement (jusqu’à 24h) la température transformant l’eau contenue dans les produits en gros cristaux de glace

Quelques précautions pour congeler :

  • Ne congelez que les aliments très frais, sains et mûrs à point, congelez-les juste après leur achat
  • Utilisez un emballage de qualité alimentaire (papier congélation ou boites hermétiques)
  • Réglez le congélateur sur la position maximum (-24°C à -32°C) quelques heures avant l’opération. Puis ramenez le congélateur à sa température de croisière (-18°C) après quelques heures.
  • Congelez vos aliments en petites portions (plus faciles à doser et plus rapides à décongeler)

Vous pouvez presque tout congeler sauf la viande hachée crue vous-même à cause de la prolifération des bactéries une fois la viande hachée (d’ailleurs, le boucher n’a pas le droit de hacher la viande fraîche à l’avance). Le jaune d’œuf cru ne se congèle pas en l’état, il faut simplement le battre avant.

Sac de congélation écologique

Si vous optez pour l’option congélation, pensez aux alternatives zéro déchet ou tout du moins écologique. Soit vous optez pour des contenants en verre, soit pour des sacs de congélation écologiques fabriqués à base de canne à sucre.

Ou encore, des sacs de congélation en tissu.

De l’art de bien décongeler

Qui dit congélation dit décongélation. ” La décongélation des aliments ne doit jamais se faire à température ambiante” informe Béatrice Benavent-Marco. Pourquoi ? Préférez la décongélation au réfrigérateur, aux micro-ondes avec la fonction décongélation ou la cuisson/décongélation (par exemple, vous pouvez mettre vos steaks hachés surgelés directement dans la poêle). ” Les aliments décongelés doivent être consommés dans les 24 h” précise Béatrice Benavent-Marco. D’où l’intérêt de congeler de petites portions !

3/ Conservation des aliments au frais

Bien entendu, il vous reste la possibilité de cuisiner frais tous les jours. Mais aujourd’hui, qui a le temps? Et même parfois l’envie? C’est possible mais parfois contraignant. Et il est bien pratique d’avoir d’autres solutions de repli. La première est de conserver jusqu’à 48 heures au frigidaire les repas cuisinés. Pour cela, il vous suffit de les mettre dans des boites hermétiques en verre. Il existe également des charlottes en tissu ou des Bee Wraps (emballage à la cire d’abeille imperméable) à mettre au dessus d’une assiette ou d’un bol.

Il est possible de conserver vos aliments dans des bocaux en verre !

Quels bocaux utiliser ?

Il existe plusieurs tailles de bocaux selon les recettes à réaliser :

  • Bocaux 1 litre : ratatouilles, soupes de légumes, fruits au sirop pour des recettes familiales.
  • Terrines 1 litre : leur forme droite est plus pratique pour les asperges.
  • Bocaux 0,5 litres :  soupes pour les repas du midi, ratatouille pour 2 personnes pour accompagner des pâtes ou des œufs au plat, coulis de tomates.
  • Terrines 35 cl ou 20 cl : pour les rillettes de maquereaux, le thon en conserve à l’huile, les pâtés pour des petites portions, idéales à ouvrir lors de l’apéro.

Ces bocaux vous pouvez soit les mettre aux frigot directement, les mettre sur les étagères si ils contiennent des céréales par exemple. Mais ces bocaux peuvent être stérilisés afin d’être conservé longuement.

Comment préparer les bocaux ?

Vos bocaux doivent être nickel avant de les utiliser. S’ils sont stockés pendant plusieurs mois, ou même neufs, il faut impérativement les laver à l’eau très chaude et au produit vaisselle à la main. Attention à ne pas enlever le couvercle, il va toujours avec son bocal d’origine, il ne faut pas les interchanger. 

Quand vous lavez les bocaux, déposez-les tête vers le bas sur un torchon propre. 

Les rondelles en caoutchouc doivent être changées à chaque stérilisation, c’est elles qui garantissent que les bocaux soient bien fermés et stérilisés.

Quels aliments utiliser ?

Vous pouvez mettre en bocaux uniquement des produits frais. Il est totalement déconseillé de mettre en bocaux des produits qui ont été surgelés au préalable. 

Les légumes doivent être ultra frais, de saison et cueillis à maturité.

Si vous souhaitez mettre en conserve les légumes au naturel, il faut au préalable les blanchir. Pour les recettes cuisinées, il faut mettre la préparation bouillante dans les bocaux (coulis, soupe, ratatouille), les indications sont ensuite données dans les recettes.

Comment bien remplir les bocaux ?

Pour que la conservation se fasse bien, il faut utiliser la taille du bocal adaptée à ce que l’on ajoute dedans. Il y a toujours un niveau de remplissage, matérialisé par un trait à deux centimètres du haut du bocal. Il faut donc remplir jusqu’à ce niveau pour que la stérilisation fonctionne. 

Comment stériliser les bocaux ?

Pour conserver un coulis, des fruits ou un plat cuisiné longtemps à température ambiante dans des bocaux, il faut procéder à un traitement thermique qui va permettre de les conserver. 

Il n’est pas nécessaire d’avoir un stérilisateur pour stériliser vos bocaux. Une grande cocotte est parfaite, il faut cependant que les bocaux soient immergés totalement dans l’eau pour les recouvrir, et ils doivent être debout. 

Vous pouvez utiliser votre cocotte minute, ou même un grand faitout.

Pour éviter que les bocaux ne bougent et se choquent entre eux dans la cocotte, rajoutez des torchons dans l’eau pour bloquer les bocaux. 

Concernant le temps de stérilisation il dépend des recettes, ces infos sont données à chaque fois dans les recettes. 

Comment bien conserver les bocaux ?

Une fois la stérilisation réalisée, laissez refroidir vos bocaux à température ambiante, avant de les vérifier un à un. Pour cela enlevez la pince métallique et essayer de soulever le couvercle. Si la stérilisation est bien faite, le joint reste en place et il n’est pas possible d’ouvrir les bocaux. 

Cela arrive que les bocaux ne soient pas bien fermés : le remplissage maximum n’est pas respecté, il y avait un peu de jus sur la rondelle en caoutchouc ou une impureté, le temps de stérilisation était trop court ou l’eau pas assez chaude. 

Dans ce cas là, il faut ouvrir le bocal, changer le caoutchouc, vérifier le remplissage et procéder à une nouvelle stérilisation. 

Vous pouvez ranger vos bocaux où vous souhaitez, au frais. Le petit plus ? Pensez à noter la date de mise en conserve et le contenu sur les bocaux, à l’aide d’un marqueur ou d’une étiquette.

Maintenant à vous de choisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.