Cuisine, Tendances

Le Kinkéliba : la plante miracle

Le Kinkéliba – Combretum micranthum – est une plante originaire d’Afrique de l’Ouest, de la famille des Combrétacées. On la trouve dans les pays du Sahel : au Sénégal, au Mali, au Niger, au Burkina Faso et en Guinée mais également en Sierra Leone, au Togo, en Côte d’Ivoire et au Soudan. Dans ces pays, c’est un remède à portée de tous depuis des siècles. Connu en médecine traditionnelle, cet arbrisseau pousse en terre aride et peut mesurer de 2 à 5 mètres, souvent réuni en buissons. 

Il se boit en thé, petits et grands, du matin au soir. Son surnom est d’ailleur « tisane de longue vie ». Cela en dit long sur ses nombreux bienfaits. On utilise les feuilles trois fois, d’abord concentrées et de plus en plus claires (très zéro déchet).

Vertus & bienfaits

Internes

Par voie orale, le kinkéliba est utilisé pour les propriétés suivantes :

  • Digestif : le kinkéliba aide à traiter les troubles de la digestion ; il relance le péristaltisme – les contractions intestinales – et traite donc les problèmes de constipation.
  • Cholagogue : il stimule la sécrétion de la bile par le foie et régule la sphère hépatique, aide à soigner les problèmes de constipation chronique mais aussi les épisodes de diarrhées aiguës ;
  • Cholérétique : il favorise l’excrétion de la bile et agit dans le traitement des calculs biliaires ;
  • Hépatoprotecteur : il protège les cellules du foie ;
  • Antidiabète : le kinkéliba régule le taux de sucre dans le sang ;
  • Dépuratif, drainant et diurétique : il draine les toxines de l’organisme et favorise l’élimination rénale d’eau par les urines ;
  • Anti-inflammatoire et antibactérien ;
  • Adjuvant aux régimes amaigrissants, le kinkéliba est un allié pour combattre l’obésité. Il est aussi recommandé pour accompagner les jeûnes ou les diètes ;
  • Anti-oxydant majeur : le kinkéliba aide à protéger contre le vieillissement prématuré des cellules et le stress oxydatif ;
  • Antipaludéen : il est connu en Afrique pour lutter contre le paludisme ;
  • Fébrifuge : le kinkéliba est connu pour faire baisser la fièvre.

Externes

En application cutanée, le kinkéliba est connu pour aider à la cicatrisation des tissus de la peau grâce au cataplasme de feuilles fraîches.

Recettes

Pour préparer une infusion, utilisez 20 à 30 grammes de plantes séchées pour 1 litre d’eau, faites bouillir pendant 15 minutes, filtrez, puis buvez de préférence le matin ou au cours de la journée.

Le kinkéliba possède une saveur boisé agréable en bouche, il est dénué d’amertume. Pour autant, il se marie très bien avec la menthe, le citron, la mélisse ou la verveine citronnée. 

Il est donc surtout utilisé sous forme de tisane (en vrac ou en sachet). Le kinkéliba peut aussi se trouver sous forme d’huile essentielle ou de teinture uniquement sur prescription médicale en France.

Où en acheter ?

A la Zéro Boutique évidemment (sur le site Internet ICI), soit directement en boutique au 4 rue des Arts & Métiers à Fort de France !

Longue vie à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.